Maintien, approfondissement des connaissances du pilote privé avion

De Ressources aéronautiques.

Maintien, approfondissement des connaissances du pilote privé avion
Maintien, approfondissement des connaissances du pilote privé avion

Vous trouverez dans cette page un certain nombre de ressources associées à cet ouvrage :

  • Nomogrammes.

Sommaire


Avant-propos

Sécurité: maître-mot de la formation tant théorique que pratique dans un domaine que l’être humain ne maîtrise que depuis un peu plus d’un siècle et au sein duquel, aussi paradoxal d’ailleurs que cela puisse paraître, un apprenti pilote peut être lâché puis breveté et acquérir ainsi le droit d’emmener des passagers dans tous les ciels d’Europe à un âge où il ne peut encore ni voter, ni même conduire seul un véhicule sur les routes de son propre territoire. Le domaine professionnel n’échappe pas non plus à cette règle puisqu’en TPP (Tranport Public de Passagers), les cadets formés par les grandes compagnies aériennes de la planète se retrouvent de nos jours en place droite d’un avion de ligne avec moins de 200 heures inscrites à leur carnet de vol, simulateur compris.

Sécurité également dans le discours des politiques au sujet de l’aviation de loisir puisque après deux accidents mortels intervenus dans un espace restreint de 48 heures, Dominique Perben, alors Ministre des Transports, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer, n’a pas hésité à prendre à titre personnel la parole pendant l’été 2006 pour recommander aux pilotes d'aviation légère, avant d’entreprendre un vol, de bien veiller à appliquer l’ensemble des consignes de sécurité et de prudence exigibles de tout pratiquant qui se veut un tant soit peu responsable.

Sécurité encore, credo de notre autorité de tutelle la DGAC qui a implémenté depuis plusieurs années à l’intention des principaux acteurs du voyage aérien dont nous faisons partie intégrante le recueil d’événements confidentiels (REC), à l’image de ce qui se faisait déjà depuis beaucoup plus longtemps aux Etats-Unis sous l’égide de la FAA (Federal Aviation Agency) et sous la forme d’un programme dénommé ASRS (Aviation Safety Reporting System). Notons d’ores et déjà que les USA ont fait figure de précurseurs dans ce domaine en étant également à l’origine de la création puis du fonctionnement de l’Aviation Safety Network ainsi que de la Flight Safety Foundation.

Sécurité toujours, mot-clé de la politique menée en son temps par nos instances officielles de formation qui n’avaient pas hésité un seul instant après concertation avec leurs homologues européennes à inclure lorsque le besoin s’en était fait sentir, l’étude des facteurs humains dans les programmes des examens aéronautiques et ce quel que soit le niveau de compétence visé par les candidats, niveau allant du simple BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique) à celui infiniment plus complexe de l’ATPL (Airline Transport Pilot License).

Sécurité enfin, modus vivendi du discours tenu par nos instances fédérales et qui a conduit la FFA à mettre en place progressivement des commissions et des représentants « sécurité » à l’intérieur de chaque comité régional aéronautique ainsi qu’au sein des aéro-clubs qui lui sont affiliés. Les nombreuses campagnes de prévention orchestrées très régulièrement à l’intention de ses membres dans la revue « Info-Pilote » témoignent de cette volonté sans cesse renouvelée de mettre les licenciés face à certains de leurs dysfonctionnements, dysfonctionnements qui peuvent compromettre non seulement leur propre sécurité mais également mettre à mal la toute jeune et encore fragile AESA (Agence Européenne de Sécurité Aérienne).

Bien que les mesures évoquées ci-dessus soient désormais effectives dans leur ensemble, nous devons cependant nous rendre à l’évidence : aucune amélioration notoire du taux d’accidentologie en aviation générale n’a été observée ces dernières années. Parmi la population des pratiquants, deux catégories semblent davantage touchées à ce sujet :

  • les pilotes fraîchement brevetés ou en passe de l’être et pour lesquels le processus de formation, bien qu’essentiellement assuré dans notre pays par des instructeurs bénévoles qui ne ménagent ni leur temps ni leurs efforts, ne leur a pas permis d’acquérir une maturité suffisante gage d’un retour sur la pratique lui-même source d’amélioration de leur niveau de sécurité global ;
  • les pilotes brevetés depuis un temps plus long et ayant déjà acquis une expérience conséquente du vol mais pour lesquels la formation récurrente demanderait un approfondissement plus important. En effet, ce n’est guère l’heure de vol obligatoire avec instructeur lors du renouvellement de la qualification SEP qui permet au pilote de réfléchir sur sa manière d’appréhender chaque vol effectué en tant que CDB.

Autant dire que l’immense majorité des pratiquants du vol moteur appartient à l’une ou l’autre des catégories précitées. À ce titre, aucun de nous ne peut se targuer de savoir à l’avance si les déboires de certains ne sont pas susceptibles également de faire un jour ou l’autre notre propre malheur. Il est donc clair que chaque pilote, quel que soit son niveau de pratique ou d’expérience, est potentiellement susceptible d’alimenter dans un avenir tant proche que lointain et bien entendu contre son gré, les nombreuses statistiques et rapports d’enquêtes établis chaque année par le BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses).

Les questions qui vous sont présentées tout au long de cet ouvrage ont pour objectif, à partir d’une étude non-exhaustive de points liés à la sécurité des vols (centrage, météorologie, performances, visualisation, pannes…) ainsi que d’exemples concrets tirés de situations rencontrées au sein de l’un des plus anciens aéro-clubs de France (l’Aéro-club du Béarn), d’amener tant le pilote privé que l’élève encore en formation à amorcer de son propre chef une réflexion sur sa pratique qui ne peut à terme que contribuer à améliorer son niveau de sécurité ainsi que celui de ses passagers.

La sécurité s’apprend mais perd énormément de ses vertus éducatives si elle n’est pas régulièrement entretenue, à l’instar du pilotage pour lequel a été établi à travers une réglementation adaptée un « minimum vital exigible » afin que le détenteur d’un brevet puisse conserver les privilèges afférents à sa licence. Ce n’est en tout état de cause qu’au prix d’une réflexion approfondie de sa part que le pilote de loisir pourra prétendre à passer du stade de spectateur à celui d’acteur de sa propre sécurité. Si tel est le cas après la lecture de cette compilation de questions issues pour bon nombre d’entre elles de chroniques mensuelles tenues à l’origine par l’auteur pour les membres de son aéro-club, alors le pari sera gagné et le dicton « Il n’y a pas de bons pilotes, il n’y a que de vieux pilotes » prendra définitivement tout son sens.

Bibliographie

Publications françaises

Service de l’Information Aéronautique (SIA) :

  • AIP France Métropolitaine – VAC aérodromes.
  • Conditions d’utilisation des aéronefs civils en aviation générale. Édition mars 2009 01. 14 pages.

Groupement de Sécurité de l’Aviation Civile (GSAC)

  • Entretien de l’installation radioélectrique de bord (IRB). N° de publication P41-15. Ed.1. 9 pages.
  • Manuel de spécifications de l’organisme de gestion du maintien de la navigabilité : canevas de MGN pour l’aviation générale. 20/04/2007. 36 pages.

Service de l’Exploitation et de la Formation Aéronautique (SEFA)

  • Guide de l’instructeur VFR. Ed.1, Amdt n°0. 01/09/2008. 258 pages.
  • Guide de l’instructeur VFR de nuit. Ed.1, Amdt n°1. 01/09/2008. 76 pages.
  • Utilisation du GPS en VFR. Ed.2, Amdt n°2. 01/06/2008. 88 pages.

Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC)

  • Système WGS-84 and Data Conversion. Stéphane DUBET. DGAC/SIA. Présentation Microsoft Powerpoint. 10-13 Sept. 2002. 57 pages.
  • Aeronautical Information Circular AIC A26/07 : Notam GNSS. 2 pages.

Ministère de la Défense : Instruction relative à l’information aéronautique n° 850/DIRCAM du 24/05/1996, 65 pages.

Météo-France Aviation :

  • Guide technique des codes aéro. Version 4 du 27/01/2006. 96 pages.
  • L’aéronautique et le givrage. Publication de Septembre 2006. 22 pages.

Ministère des Transports, de l’Équipement, du Tourisme et de la Mer :

  • Étude sur la sécurité de l’activité « vol à moteur » de l’aviation générale du 20/04/2007 réalisée par le Conseil général des Ponts et Chaussées. 62 pages. Document téléchargeable sur le site de l’Institut pour l’Amélioration de la Sécurité Aérienne (IASA) : [1]
  • Arrêté du 24/07/1991 relatif aux conditions d’utilisation des aéronefs civils en aviation générale. Document repris dans le Guide VFR publié par le SIA. 14 pages.

Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile(BEA) :

  • Étude sur les pannes d’essence en aviation générale du 29/11/2005. 15 pages.
  • Étude sur les évènements GPS du 08/02/2008. 36 pages.
  • Étude sur la maîtrise technique lors de l’atterrissage et connaissance de soi du 10/07/2008. 15 pages.

Issoire-Aviation :

  • Fiche de navigabilité de l’APM 20 Lionceau. Ed.2 – Juillet 2002 – 4 pages.
  • Manuel de vol de l’APM 20 Lionceau. Ed.1 de Jan. 1999, Rev.3 de Déc. 2005. 69 pages.
  • Manuel d’entretien de l’APM 20 Lionceau. Ed.A d’août 2002, Rev. 4 de Sept. 2008. 110 pages.

Apex / Robin :

  • Fiche de navigabilité n°121. Avions Robin DR 300 – DR 400. Ed. 17 de Fev.1999. 18 pages.
  • Limitations de navigabilité et programme d’entretien DR 400. Ed.4 de Juil. 2006, Révision 9 du 11/01/2008. 53 pages.

Divers :

  • Performances et stabilité des avions. Gérard DEGREZ. Automne 2001. 172 pages.
  • Le domaine de vol de l’avion léger. Claude LELAIE. Collection « Les mémentos de l’élève pilote ». Fascicule 5. Sup’Aéro. 01/02/1995. 14 pages.
  • Les vrilles des avions légers. Claude LELAIE. Février 1980. 26 pages. Document téléchargeable sur le site de France Voltige. [2]
  • La compil : intégrale des textes parus dans Info-Pilote. Badrig SERABIAN. Déc. 1995. Éditions ND. 128 pages.
  • Chroniques d’un pilote d’aéro-club. Stéphane MAYJONADE. Chroniques aéronautiques mensuelles publiées sur le site de [http//aeroclubdubearn.free.fr l’aéro-club du Béarn].

Publications anglaises

• Civil Aviation Authority (CAA) : Site Internet : [3]

- Flying RNAV(GNSS) Non-Precision Approaches in Private and General Aviation Aircrafts. CAP 773. Ed. UK CAA.

- Aeronautical Information Circular AIC 127/2006. Take-off, climb and landing performance of light aeroplanes. 6 pages.

• Divers : The Nomogram : The theory and practical construction of computation charts. H.J ALLCOCK et J. REGINALD JONES. Ed. Pitman & Sons. 1946. 224 pages.


PUBLICATIONS EUROPÉENNES

• Certification – Specifications for Normal, Utility, Aerobatic and Commuter Category aeroplanes. CS-23. European Aviation Safety Agency (EASA). Bruxelles. 14/11/2003. 429 pages. Document téléchargeable sur le site Internet de l’AESA. [4]

• Protection et entretien des pneus aviation. Goodyear Aviation Europe. Octobre 2004. 51 pages. Goodyear Nederland BV (Aviation Tires EMEA). Ledeboerstraat 21, 5048 AC Tillburg. The Netherlands. Document téléchargeable sur le site Internet [5]


PUBLICATIONS AMÉRICAINES

• Federal Aviation Authority (FAA) Washington DC : Site Internet : [6]

- Advisory Circular AC 120-87A du 12/01/06: Use of Child Restraint Systems on Aircraft. 15 pages.

- Advisory Circular AC20-138 du 25/05/94 : Airworthiness approval of GPS Navigation Equipment for use as a VFR and IFR Supplemental Navigation System.

- Technical Standard Order TSO-C129a : Airborne supplemental Navigation Equipment using the Global Positionning System. Satellite Navigation Program Office. 36 pages.

- Ballistic Parachute Systems: A Guide for Aircraft Accident Investigators. By FAA Security Team. Diaporama Microsoft Powerpoint. 28/08/2006. 34 pages.


• Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) : Site Internet : [7]

- Annexes à la convention relative à l’aviation civile internationale :

Annexe 3 (802) : Météorologie (130 pages),

Annexe 6 2ème partie (30806) : Aviation générale internationale (50 pages),

Annexe 7 (808) : Marques de nationalité et d’immatriculation des aéronefs (9 pages),

Annexe16 Volume 1 (823) : Bruit des aéronefs (155 pages),

Annexe 16 Volume 2 (824) : Émissions des moteurs d’aviation (65 pages).

- Documents complémentaires :

Document 8643 : Indicatifs de types d’aéronef,

Document 8896 : Manuel des pratiques de météorologie aéronautique,

Document 9137 Partie 1 : Sauvetage et lutte contre l’incendie,

Document 9422 : Manuel de prévention des accidents,

Document 9433 : Manuel concernant l’interception des aéronefs civils,

Document 9674 : Manuel du système géodésique mondial.

- Documents divers :

GNSS Report : Rapport de la réunion d’experts sur la mise en œuvre du système mondial de navigation par satellite tenue à Libreville, Gabon, du 10 au 12/02/2004. 35 pages.


• Aircraft’s Owners and Pilots Association (AOPA) : Site Internet : [8]

- Garmin 430/530 Basic Operations. Published by the Air safety Foundation.


• Divers :

- GPS and GNS 400 Series Installation Manual. Garmin Ltd. July 2004. 132 pages. Site Internet : [9]

- Guide de référence rapide du GNS 430. 29 pages.Version européenne disponible auprès de Garmin Europe Ltd, Unit 5, The Quadrangle, Abbey park, Romsey, Hampshire SO51 9AQ, UK.

- TSO’d GPS Navigation System : Pilot’s Guide of Bendix/King KLN 90B – 006-08773-0000. 198 pages. Disponible auprès de AlliedSignal, Inc. Commercial Avionics Systems. 400 North Rogers Road. Olathe, Kansas 66062-1294. USA. Site Internet : [10]

- Bendix/King Silver Crown Plus Avionics Systems Pilot’s Guide. 45 pages. Honeywell Intl Inc. One Technology Center. 23500 West 105 th Street. Olathe – KS 66061 – USA.

- Lycoming Flyer Newsletters : Compilation of Lycoming Flyer Key reprints : General (28 pages), Performance and Operations (38 pages), Maintenance (30 pages) and FAQ articles (10 pages). Site Internet : [11]


PUBLICATIONS CANADIENNES

• Circuits électriques simples d’aéronefs : Appareillages de protection. Présentation Microsoft Powerpoint. Andrei RADULESCU. 2002. 30 pages.

• Atelier sur l’avionique : Disjoncteurs d’arc électrique. Présentation Microsoft Powerpoint. Ahmed El Goueli. 2004. Transport Canada – OTTAWA (Ontario). 20 pages.


PUBLICATIONS NÉO-ZÉLANDAISES

• Takeoff and landing performance. Publication de la Civil Aviation Authority. Février 2005. 24 pages. Disponible au téléchargement sur le site de la NZCAA. [12]


CRITIQUES DE L'OUVRAGE

Article dans Air & Cosmos, 16-08-2009.

Article dans Info-Pilote

Critique de l'ouvrage Aérobibliothèque, Richard Feeser

Critique de l'ouvrage Gil Roy

Table des matières de cet ouvrage

AVANT-PROPOS p. 3

INTRODUCTION p. 5

CHAPITRE 1 : GÉNÉRALITÉS AVION p. 9

CHAPITRE 2 : CIRCUIT ÉLECTRIQUE p.27

CHAPITRE 3 : AUTRES CIRCUITS ET SYSTÈMES DE BORD p.45

CHAPITRE 4 : INSTRUMENTS DE BORD p.61

CHAPITRE 5 : RÉGLEMENTATION p.77

CHAPITRE 6 : MÉTÉOROLOGIE p.97

CHAPITRE 7 : PRÉPARATION DU VOL p.117

CHAPITRE 8 : PERFORMANCES p.139

CHAPITRE 9 : PROCÉDURES NORMALES ET SECOURS p.157

CHAPITRE 10 : EXÉCUTION DU VOL p.175

CHAPITRE 11 : GPS p.199

ANNEXE : Caractéristiques comparées des DR 400 p.215

INDEX ANALYTIQUE DES THÈMES ABORDÉS DANS L’OUVRAGE p.219

Index analytique des thèmes abordés dans l’ouvrage

    A

Abréviations aéronautiques, Alternateur, Alticodeur, Altimétrie, Altitude de survol, Amerrissage, Ampèremètre, Antennes, ATIS, Autonomie, Avertisseur de décrochage.

    B

Balise de détresse, Boîtier audio, Brouillard, brume.

    C

Calage standard, Carburant, Carénages de roues, Carnet de route, Carte TEMSI, CAVOK, Cellule, Centrage, Cercle météorologique, Certificat de limitation de nuisance, Circuit d’aération, Circuit d’oxygène, Circuit statique de secours, Circuit visuel, Code ODMX, Collision en vol, Commandes de vol, Compas magnétique, Compte-rendu météorologique, Condensation réservoirs, Consommation carburant, Consommation électrique, Corde de référence, CPD (Circuit Protective Device), Cylindrée.

    D

Démarrage, Démarreur, Descente moteur réduit, Disjoncteurs, Dispositifs de protection électrique, Dispositifs de retenue, Distance de décollage, Distance de plané, Distance franchissable, Dossier météo.

    E

Effets moteur, Encodeur d’altitude, Empennage, Encadrement, Entretien, Équilibrage statique, Essai coupure, Essais moteur.

    F

FADEC, FPL, Freinage.

    G

Givrage carburateur, Gouvernes, GPS, Gradient de vent, Groupe de parc.

    H

Hélice, Horamètre, Huile moteur.

    I

ILS, Immatriculation, Impasses techniques, Incendie avion, Informations de trafic, Instruments gyroscopiques, Instruments moteur, Interception en vol.

    M

Magnétos, METAR AUTO, Monoxyde de carbone, Moteur.

    N

NOTAM, NOTAM GPS.

    P

Panne moteur, Parachute balistique, Phares, Plafond, Plan de vol, Pneumatiques, Points critiques, Points de report VFR spécial, Prise de parc, PTE et PTL, Puissance moteur.

    R

RAIM, RBDA, Régime de vol, Régime moteur, Réglage instruments, Richesse.

    S

Shimmy, Souffle hélicoïdal, SPECI, SUP AIP, Survol maritime.

    T

Taux de chute mini, Téléphonie mobile, Témoins lumineux, Température (influence), Thermiques, Transpondeur, Transport d'enfants, Turbulence de sillage.

    V

Vapor-lock, Ventilation, VFR de nuit, Visite pré-vol, Visites d'entretien, Vitesse de décrochage, Vitesse propre, VNAV, VOR, Voyants lumineux.

    Z

Zones (limites de), Zones de parachutage, ZRT.


Corrections de la première édition

À part quelques menues fautes d'orthographe qui disparaîtront à la prochaine édition, aucune erreur nécessitant de correction immédiate n'a été signalée à ce jour.

Ressources

Nomogramme de détermination du déport

Nomogramme de détermination du PET

Nomogramme de détermination du PNR

ATIS & STAP téléphoniques français

Outils personnels